Dark Heresy : entrons dans le 41ème millénaire

Par Ilusenthar, créé le : 2011-02-17 19:56:00
et modifié la dernière fois le : 2014-02-19 22:04:40
Le jeu de rôle Dark Heresy est issu de l'univers de Warhammer 40.000. Aussi sombre que futuriste, ce jeu propose l'utilisation du système de jeu très connu de Warhammer ainsi que l'incarnation par les joueurs de membres de l'inquisition impériale. Découvrez la première approche de cet univers (publiée initialement par Perphélios sur son blog).


Dark Heresy

Cela faisait déjà quelques mois que Gakork, un très bon ami, me parlait de ce jeu de rôle : Dark Heresy. Basé sur l’univers très connu et développé par Games Workshop de Warhammer 40.000 (www.games-workshop.com), je me disais qu’il était finalement vraiment dommage d’avoir peint une armée de Blood Angels pendant des mois pour finalement ne pas plonger dans ce monde très noir où seule la guerre et la corruption subsistent. Une première partie se profile donc pour vendredi, et avec ce nouveau manuel de jeu de rôle qui s’ajoute à ma collection, je vais donc proposer à un binôme de joueurs de choc une partie d’initiation … qui sera également un nouveau test pour moi.

Prendre en main un nouvel univers en tant que maître du jeu est toujours passionnant mais représente du travail. Cependant tout travail passionné réduit de beaucoup la peine ! Ce manuel nommé « Dark Heresy » plonge les joueurs dans le 41ème millénaire, et leur propose d’interpréter des acolytes, aux ordres d’une inquisition présente dans toute une galaxie, s’assurant que la corruption démoniaque ou que les incursions des peuples belliqueux ne menacent pas la sombre stabilité de l’Impérium, le règne humain absolu. Depuis son trône sur la planète Terra, l’Empereur Dieu survit depuis plus de cent siècles, plus vraiment vivant mais pas mort non plus, préservé dans cet état grâce au sacrifice de pauvres bougres récoltés sur les inombrables planètes de l’Impérium.

Ce manuel est résolument axé sur cet aspect « enquête », contrairement par exemple à des jeux comme Pathfinder qui sont plus généralistes. La mise en page est très soignée et l’ambiance y est très bien restituée car les divers chapitres prennent le temps de détailler les modes de vie, le système et les différents ordres qui en sont les rouages. Cela aide considérablement les joueurs et les maîtres du jeu. Lire ce manuel m’a beaucoup inspiré pour celui de l’univers des Caërions dont je m’occupe. La mise en page le rend très lisible et on retrouve très facilement ses petits !

Mais pourquoi voulais je parler de ce sujet sur ce blog ? Pour parler un peu de ce processus de création de scénario. Car pour organiser une partie de jeu de rôle, il faut avant tout essayer de rester fidèle à l’univers, pour ensuite proposer une histoire originale et qui plonge les joueurs dans une ambiance bien reconnaissable, faire perdre leurs repaires à la coterie, lui proposer de vivre une aventure unique que personne d’autre ne vivra, qui ne sera jamais adaptée en roman ou au cinéma (ou en tout cas les chances sont minces ^^). Par contre, ces histoires seront racontées, les souvenirs des joueurs restent tenaces et partager la narration de ces aventures avec des profanes est très souvent l’occasion de rigoler ou de passionner.

Je ferai un résumé de cette partie ce week-end, pour rendre compte de ce que cela a donné, sachez tout du moins que cette histoire se passera sur un monde glacé, isolé, où une station coloniale uniquement accessible par le rail, ne donne plus de signe de vie depuis quelques jours. Une petite équipe d’acolytes sera envoyée pour déterminer si le ravitaillement mensuel doit être envoyé … ou si sa sécurité est compromise… .

Cette partie sera une bonne occasion de tester le système de jeu, les combats, la prise en main de l’univers et cela m’aidera sans doute à compléter mes expériences pour construire la version 3 du jeu de rôle sur l’univers des Caërions. L’univers médiéval fantastique de Warhammer « Classic », dont le manuel de jeu de rôle m’avait été offert par Cikkim, est presque aussi sombre mais j’avoue que le côté « sérieux » de Dark Heresy me séduit plus (en tant que MJ). Par contre, je me suis rendu compte, cette fois en tant que joueur, qu’avoir un MJ connaissant bien le monde de Warhammer « Classic » donnait un très bon relief à ce jeu. Je vais donc esssayer d’être à la hauteur pour cette partie « futuriste ».

Au prochain épisode de ce blog : le résumé de cette partie et certainement des infos complémentaires sur l’univers des Caërions ou les prochaines dates de jeu de rôle organisées par les Kayleryns.

En attendant, si vous avez besoin de la fiche de personnage officielle, la voilà :Dark Heresy : fiche de personnage officielle

Partager
Dans la même catégorie
  • publié le 2011-09-02 15:49:00 by
    Oh je vois que le déménagement récent que nous avons vécu Marie et moi a fait un dégât collatéral : ce blog ! Je n’avais plus eu beaucoup de temps pour le mettre à jour mais je vais me faire pardonner pour rendre hommage à nos dernières parties de Dark Heresy dans l’univers de Warhammer 40K. Ilyash et Gakork ont donc continué leurs aventures à Neo Sperare Station afin de comprendre ce qui s’y passait depuis quelques jours. Ils ont d’ailleurs terminé cette partie fleuve de quatre épisodes et ont ainsi donné une fin totalement imprévisible à cette histoire ! Jugez plutôt …. .
  • publié le 2011-03-19 15:15:00 by
    Cela faisait quelques jours que je n’avais pas fait chauffer le clavier sur ce blog. Les projets personnels s’enchaînent et me prennent beaucoup de temps mais cela me permettra d’avoir l’esprit libre s’ils arrivent à terme rapidement ! Bref, pour reprendre les affaires, voilà un bref résumé de la dernière partie de Dark Heresy, dans l’univers de Warhammer 40.000 qui a été jouée il y a quelques semaines.
  • publié le 2011-02-19 19:55:00 by
    Les parties de Dark Heresy ont commencé entre les Kayleryns, découvrez ce premier résumé de partie dans l'enfer glacé menant à Neo Sperare Station.
  • publié le 2011-02-17 19:56:00 by
    Le jeu de rôle Dark Heresy est issu de l'univers de Warhammer 40.000. Aussi sombre que futuriste, ce jeu propose l'utilisation du système de jeu très connu de Warhammer ainsi que l'incarnation par les joueurs de membres de l'inquisition impériale. Découvrez la première approche de cet univers (publiée initialement par Perphélios sur son blog).