Interlude

Par Ilusenthar, créé le : 2010-09-12 22:47:00
et modifié la dernière fois le : 2014-02-19 21:52:07
Alors que les chances des protecteurs des peuples libres s'amenuisaient, le barde Elensen sentait le temps arriver où il devrait abattre sa dernière carte. Les puissantes forces qui se terraient dans le désert du Nord de l'Anauroch ont peu à peu tissé leur toile sur Faërun et possédaient désormais la puissance nécessaire pour frapper leurs derniers adversaires. Malgré tous les exploits des héros de ces terres, le sort de Faërun allait certainement se jouer dans la grande bataille de Suzail. Au loin, Elensen voyait s'amonceler les forces ennemies, soutenues par les terrifiantes cités volantes élevées de nouveau par un pouvoir que l'on croyait perdu depuis bien longtemps.


Les Contes d'Elensen

Alors que les chances des protecteurs des peuples libres s'amenuisaient, le barde Elensen sentait le temps arriver où il devrait abattre sa dernière carte. Les puissantes forces qui se terraient dans le désert du Nord de l'Anauroch ont peu à peu tissé leur toile sur Faërun et possédaient désormais la puissance nécessaire pour frapper leurs derniers adversaires. Malgré tous les exploits des héros de ces terres, le sort de Faërun allait certainement se jouer dans la grande bataille de Suzail. Au loin, Elensen voyait s'amonceler les forces ennemies, soutenues par les terrifiantes cités volantes élevées de nouveau par un pouvoir que l'on croyait perdu depuis bien longtemps.

Au sud, le Calimshan qui avait été reconquis par Cikkim le moine, avait été repris par un usurpateur ayant copié les traits de Cikkim. Depuis, le peuple attendait le retour de son protecteur qui était pour l'instant retenu au nord. La patrie de la guerrière et championne du Dieu du feu Kossuth, le Shaar, avait été envahi par Mulhorande et ne pouvait être libéré que par une vaste armée. Au Nord, Hlondath la cité de Farin le nain guerrier avait du être assiégée par l'ennemi, et aucune nouvelle du nain n'avait pu être recueillie.

Pendant ce temps, Tanas, Wag et Helm s'étaient rejoint à Suzail pour défendre la cité contre la grande offensive ennemie. Leurs alliés s'amenuisaient.

De leur côté, les jeunes aventuriers Canan, Arack, Zeldam et Beldrin, revenaient à Suzail, capitale du Cormyr, avec de terribles nouvelles : l'ennemi avait réussi à s'emparer du Leg du Bleu, le pouvoir d'un grand dragon et cela leur permettrait d'alimenter l'élévation d'autres cités volantes de combat.

Elensen le barde, qui n'avait été qu'un observateur jusqu'ici, savait qu'il devait à présent jouer son rôle et assumer sa présence en ce monde. Il manda alors tous les héros de Faërun, qui avaient oeuvré pour la sauvegarde des peuples libres et leur révéla sa nature : celle d'un demi dieu du panthéon faerunien ! Cependant, Elensen n'avait pas la solution à cette guerre qui s'annonçait bien sombre pour leur camp. Si les armées Néthérisses l'emportaient, cela en serait fini de ce monde !

Il avait cependant une carte à jouer : il était capable d'envoyer plusieurs aventuriers dans ce qu'il appelait "l'Avenir en devenir", un futur probable qui résulterait de la victoire finale de l'ennemi. Le voyage vers le passé étant interdit par les maîtres des plans, il restait cet espoir de découvrir par ce voyage les moyens utilisés par l'ennemi pour vaincre les forces libres de Faërun. Par contre, cette expérience n'était pas sans danger, car les aventuriers une fois envoyés dans cet "Avenir en devenir" seraient à la fois dans ce futur lointain mais également dans le présent, comme dans une transe. Le temps ne s'écoulerait plus pour eux de la même façon et une minute dans le présent représenterait une année dans cet avenir ! Ainsi, les aventuriers auraient tout le temps qu'il faut pour tenter de trouver des réponses. Mais .... faire ce voyage n'était pas sans risque ! Car si leur transe était interrompue, où s'ils mourraient dans cet avenir, alors ils rejoindraient les limbes définitivement !

Elensen se tourna vers les compagnons et prépara le rituel après que les volontaires ne se soient avancés, offrant alors le seul espoir de trouver un moyen de défaire cet ennemi qui paraissait imbattable et qui ruinait la nature de Faërun en massacrant tous ceux qui s'opposaient à lui.

Partager
Dans la même catégorie
  • publié le 2010-09-12 22:47:00 by
    Alors que les chances des protecteurs des peuples libres s'amenuisaient, le barde Elensen sentait le temps arriver où il devrait abattre sa dernière carte. Les puissantes forces qui se terraient dans le désert du Nord de l'Anauroch ont peu à peu tissé leur toile sur Faërun et possédaient désormais la puissance nécessaire pour frapper leurs derniers adversaires. Malgré tous les exploits des héros de ces terres, le sort de Faërun allait certainement se jouer dans la grande bataille de Suzail. Au loin, Elensen voyait s'amonceler les forces ennemies, soutenues par les terrifiantes cités volantes élevées de nouveau par un pouvoir que l'on croyait perdu depuis bien longtemps.
  • publié le 2010-09-02 21:08:00 by
    Depuis plusieurs années, les parties de jeu de rôle des Contes d'Elensen ont réuni de nombreux joueurs qui ont peu à peu bâti une grande histoire d'aventures, de dangers et d'intrigues ! Après un 9ème épisode que vous pouvez d'ailleurs retrouvé en format résumé sur ce site (dans la rubrique "Nos créations > Contes d'Elensen"), ces parties de jeu de rôle basées sur un scénario original et surtout mettant en scène les désormais célèbres personnages Cikkim, Farin, Helm Dundragon, Farin, Ily Torasco, Wag Ghallanda, Lylynn, Beldrin, Canan et Zeldam, vont mener l'aventure sur de nouvelles terres !
  • publié le 2010-06-21 08:59:00 by
    Le groupe d'aventurier profitait encore de sa rémission au sein du quartier pauvre, aidés par Helm Dundragon et Lara la voleuse. Tous les mendiants et habitants de ces quartiers avaient entendu parler de cette explosion qui avait eu lieu en pleine place du commerce, où la plupart d'entre eux allaient parfois pour mendier quelques piécettes ou quignons de pain. Il ne fallait pas être malin pour comprendre le lien entre l'agitation des gardes depuis cet évènement et l'arrivée de trois étrangers blessés qui visiblement avaient reçu des traces de brulure et qui étaient soignés à présent parmi eux dans une petite et humble bicoque.
  • publié le 2010-04-13 09:02:00 by
    La soirée avait été bien agitée à l'auberge du Vieux Crochet mais grâce à Beldrin le barde, Canan la prêtresse de Desna, et Zeldam la barbare du lointain Shou Lan, les trouble fête avaient été maîtrisés. Ces deux hobgobelins qui avaient tenté de tuer Beldrin en voulaient visiblement au message qu'il transportait. Heureusement, l'intervention de ses compagnons d'infortune et de Grancolas le Nain avait permis d'éviter que cette missive écrite de la main d'Alusair Obarskyr, régente du Cormyr, ne tombe entre de mauvaises mains.
  • publié le 2008-05-31 19:57:00 by
    Les aventures continuent sur Faërun, cette fois ci l'alliance de l'ombre et les terrifiant Néthérisses marchent vers la cité de Port Calim. La situation est grave et Cikkim le Moine Suzerain de la cité regroupe ses troupes ainsi que ses compagnons Ilyash la championne de Kossuth et Lylynn la druidesse.
  • publié le 2008-05-10 12:00:00 by
    Les Contes d'Elensen, Tome 06

    Quelques jours s'étaient écoulés sous le soleil du Calimshan, et une acalmie semblait enfin règner sur Port Calim, grâce aux voyageurs venus du Nord. De cette côterie, un seul d'entre eux n'était pas étranger à ces terres arides et le souffle du vent semblait lui murmurer des paroles famillières. Cikkim, le nouveau Sultan de Port Calim, avait finalement obtenu sa vengeance et fait rendre gorge au sanguinaire Surijay, le traître qui avait jalousé son héritage, jusqu'à en faire massacrer tout le reste de sa famille il y a plusieurs années.
  • publié le 2005-01-28 10:02:00 by
    Les Contes d'Elensen, Tome 05

    Un vent chaut soufflait sur le déserte de Calim. Cet endroit où seuls subistaient les plus robustes des hommes, ainsi que les plus résistantes des créatures. Cette étendue désertique abritait mille trésors et mystères et fascinait Faërun par son histoire, son passé relié aux dynasties de Djinns et d'Effrits, qui il y a des millénaires, avaient quitté leur plan d'origine pour fonder une toute nouvelle civilisation. Cette civilisation avait grandie, puis décliné, et enfin les restes de ce grand empire des Djinns avait trouvé un reflet confortable aux yeux des hommes, et dirigés par les anciens esclaves des Esprits du feu. Le Calimshan, royaume ancien et puissant, possédait à présent les terres et les sables de Calim, l'Effrit Empereur.
  • publié le 2004-12-03 14:05:00 by
    Nous étions en 1373 de l’année des « Dragons renégats ». En ce quatrième jour de Martel, mois du cœur de l’hiver, le Cormyr fêtait ses sauveurs. En effet, les Quatre Etoiles de l’Ouest connues sous le nom de Cikkim, Farin, Helm et Tanas, avaient permis au Bien de triompher face aux légions mortes vivantes de Simerohl, le dernier fils de la déesse Talona. La traîtrise était donc vaincue et la mort du roi Azoun Obarskyr, quatrième du nom, était enfin lavé de l’infamie de Simerohl, qui avait envoyé son roi à la mort pour prendre son royaume.
  • publié le 2004-11-18 10:28:00 by
    Poursuivons les contes d'Elensen par sa troisième partie : "La renaissance des Cendres" et concluant ainsi le premier volet de la Guerre des Damnés, une campagne de jeu de rôle pour AD&D.
  • publié le 2004-07-16 13:37:00 by
    Cette histoire prend naissance en l'an 1372 d'après le Calendrier des Vaux. Le continent que l'on nomme Faëun était comme à son habitude agité par la folie des hommes et des autres peuples qui l'habitent encore aujourd'hui. Mais cette folie aurait bien pu s'éteindre. A jamais. Car en cette année tourmentée, la déesse Talona a bien failli par l'intermédiaire de ses fils, faire basculer le monde dans la tourmente et une destruction totale. Et c'est l'histoire que je vais vous conter en ces pages ...
  • publié le 2001-09-22 13:38:00 by
    La première histoire que je m'apprête à vous narrer m'a été narrée par un barde de la cour de la famille royale Obarskyr, famille souveraine du Cormyr. Cette légende raconte l'histoire de trois hommes qui ont pris part à l'un des évènements les plus tumultueux de cette région et leurs exploits sont connus de tous. Bien des années ont passé depuis leur aventure, mais chacun sait ce que ces hommes ont fait pour les contrées de la côte des Dragons ... Laissez moi vous conter le premier chapitre de cette histoire, que j'ai décidé d'intituler : L'Héritage de Théogrid.